Point Accueil bio Hauts-de-France, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Je découvre la bio > Chiffres clés

Chiffres clés

Flux RSSImprimer la page

Evolution des surfaces en agriculture biologique et conversion dans les Hauts-de-France

Le développement de l’agriculture biologique en Hauts de France a le vent en poupe!
210 conversions et installations en 2019. Soit 18% d'augmentation de nouvelles fermes par rapport à 2018.

7 722 ha de nouvelles surfaces converties à l'agriculture biologique en 2019, soit une augnmentation de +19% par rapport à 2018.

6 producteurs sont en couveuse d'activité Bio, ils testent leur activité en étant hébergés administrativement dans une struture spécifique.

Deux départements des Hauts-de-France se démarquent

  • Le Nord: avec 5,6% des exploitations en AB, majoritairement en surfaces fourragères liées à l’élevage.
  • L’Oise: avec 5,3% des exploitations en AB, majoritairement en grandes culture.

La région rattrape doucement son retard, avec depuis 4 ans une croissance supérieure à la moyenne nationale. Le nombre de fermes bio a été multiplié par 1,9 sur les 5 dernières années. En Hauts-de-France, la partie production génère 6 500 emplois directs soit un emploi direct pour 6,9ha : trois fois plus que le reste de l’agriculture régionale.  Le lien avec les consommateurs est important pour les producteurs bio. On compte 30 à 40% de producteurs bio ayant une activité de vente directe.

 
La forte vague des conversions bio en HDF, s’explique par: 
  • L’agriculture biologique, créatrice de valeur ajoutée est désormais considérée comme un système de production à part entière.
  • Un accès plus facile aux informations techniques et des retours d’expériences qui permettent aux agriculteurs de disposer de références utiles pour leur projet. 
  • Une structuration renforcée des filières. 


Le nombre croissant d’opérateurs économiques offre davantage de possibilités pour les agriculteurs.    
Aujourd’hui, un grand nombre de collecteurs en céréales s’engagent en bio avec des prix stables. 
En bovin lait, de nombreuses conversions sont également liées à la forte demande des collecteurs de la région. La conjoncture actuelle favorise la réflexion vers le bio:

  • Le monde agricole est à l’écoute des attentes sociétales et des consommateurs de plus en plus exigeants.
  • Une politique d’accompagnement des conversions incitative. 

L'agriculture biologique répond à des besoins d'opérateurs régionaux. Production, transformation et distribution, retrouvez les chiffres clés en Hauts-de-France

Télécharger la carte d’identité de l'agriculture biologique en Hauts-de-France

Surfaces bio et en conversion et part dans la SAU de chaque par département en 2019

 

 

 

En France, début 2019, on compte 47 196 producteurs bio pour 2,24 millions d’hectares dont 0,57 en conversion. L’agriculture biologique concerne aujourd’hui 8,3% de la surface agricole nationale. 

 

Télécharger

Production, transformation et distribution, retrouvez les chiffres clés en Hauts-de-France